Menu
Caroline Latapie
Practicienne en
Thérapie Comportementale et cognitive

Actualités

21/03/2024

LE PARDON

Un homme avance sur son chemin en portant un sac très lourd. Son rythme soutenu et son expression crispée trahissent une réelle détermination. Cependant, haletant, boitant et gémissant, il décide soudainement de se poser et d’examiner le contenu de son sac.

 

En l’ouvrant, il réalise avec surprise que beaucoup de choses à l’intérieur ne lui appartiennent pas, et que d’autres ne lui serviront jamais.

 

Il les dépose sur le bord du chemin, et se remet en route, à la fois plus lentement et beaucoup plus léger.

 

Pour cela il aura fallu reconnaître que le sac est trop lourd, et reconnaître sa souffrance. Puis accepter de faire une pause. Puis accepter de regarder dans le sac.

 

Cette escale, déterminante, devient le lieu et le temps de la découverte et de l’examen du contenu du sac…

Préconceptions, peurs, défenses, attenteshéritées ou périmées — si lourdes que le port du sac qui les contient entrave notre libre mouvement, et consomme notre énergie. Nous confinant à une indispensable posture limitante, nous permettant de porter un bagage si lourd, convoquant notre corps à approcher de dangereuses limites.

 

Peut-être réaliserons-nous, un peu plus tard sur notre chemin, que nous ne sommes pas notre sac, et qu’il n’y a aucun chemin à suivre, aucune destination à atteindre.

Je peux vous aider à gérer vos émotions et pensées de manière plus positives, et de libérer le passé qui ne vous appartient pas ou plus.

Contactez-moi au 06 10 10 82 96 ou choisissez une plage horaire dans l'onglet "Prendre rendez-vous" . Je vous accompagne pas à pas vers la résolution de schémas limitants et souffrants.

 

source : Stephan Schillinger - Extrait des livres « Par un Curieux Hasard » disponibles sur curieuxhasard.com/boutique

Lire plus

01/06/2024

LA VOITURE

Un père a dit à sa fille "Tu as fini tes études, voici une voiture que j'ai achetée il y a quelque temps... Il a quelques années.

Mais avant que je te la donne, emmène là au parking de la ville, vend-la , regarde combien ils proposent. "

La fille est allée au parking, est revenue chez son père et lui a dit : « Ils ont offert 1000 euros car elle a l'air très usée ! »

 

Le père a dit : - Garde-la et emmène là au prêteur sur gage.

La fille est allée chez le prêteur sur gages, retourne chez son père et lui dit : « Le prêteur sur gage a offert 100 euros parce que c'est une très vieille voiture "

 

Le père demande alors à sa fille d'aller dans un club automobile passionné et leur a montré la voiture.

La fille a emmené la voiture au club, s'est retournée et a dit à son père : "Certaines personnes dans le club m'ont offert 100 000 € parce que c'est une voiture rare qui est en bon état et difficile à trouver. "

 

Puis le père a dit :

Je voulais que tu saches que tu ne vaux rien si tu n'es pas au bon endroit.

Si vous n'êtes pas apprécié, ne soyez pas en colère, cela signifie que vous êtes au mauvais endroit. "Ne restez pas dans un endroit où personne ne voit votre valeur. "

 

Ce texte est tellement parlant, nous sommes en général très sensible à notre environnement et nous laissons souvent cet environnement nous dicter notre valeur, ou du moins l'idée de la valeur que les autres ont de nous. l'estime de soi se travaille, je serai ravi d'en discuter avec vous en séances individuelles sur le Cannet des Maures, à mon cabinet. Vous pouvez prendre rendez-vous ave moi directement sur le site.

Au plaisir de vous rencontrer.

Lire plus

21/02/2024

La Communication

 Bernard Werber a écrit un jour :

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

 

La communication est très difficile parce que nous sommes remplis de préjugés,

parce qu'on comprend de travers,

parce qu'on a des difficultés à s'exprimer et parce qu'on a des difficultés à écouter.

 

Reste un énorme travail à faire ; nous sommes à l'aube de la communication.

 

C'est étrange parce que maintenant que nous avons des outils très répandus et très puissants on peut communiquer facilement mais on n'utilise pas ces moyens.

Plus on a d'outils pour communiquer, moins on communique et plus la communication perd en richesse.

 

L’autre plus grand problème de la communication, c'est qu'on n'écoute pas pour comprendre.

On écoute pour répondre.

Savoir écouter c’est aussi et surtout savoir se taire pour laisser l’espace à l’autre de verbaliser, une vraie écoute active.

 

Nous sommes à une époque où la communication prend énormément d'importance et où il faudrait avoir une réflexion :

On communique quoi ? A qui ? Quelles idées ? Quelles émotions ?

On a encore des progrès à faire…

 

Dans un premier temps, ne pas prendre personnellement les choses, je peux vous aider à avoir une meilleure communication en séances individuelles à mon cabinet sur le Cannet des Maures, ou contactez moi par téléphone au 06.10.10.82.96.

Prenez soin de vous.

Lire plus

17/12/2023

QUI SOMMES NOUS ?

 

Qui sommes nous ? cette question à l’apparence si simple est pourtant si difficile à répondre sans faire une petite introspection de notre vie.

 

En effet, qui peut vraiment dire qu’il/elle est exactement la personne qu’elle voulait être ??

Car en vérité nous sommes issus des valeurs, des pressions et des croyances de nos parents, de notre famille qui depuis notre tendre enfance consciemment ou inconsciemment nous ont forgé notre vie professionnelle, amicale et amoureuse.

 

Nous nous sommes élevés et bâtis sur des « il faut que » et des « tu devrais » mais rares ont entendus les phrases « fait ce qui te plaît ou te fait vibrer » « crois en toi » « l’important c’est d’aimer ce que l’on fait ».

 

Combien ont suivi la trace de leurs parents parce que cela est ainsi sur plusieurs générations, combien se sont retrouvés avec une pression de réussite (souvent impalpable mais bien présente) là ou leurs aïeuls avaient échoués.

 

Et puis un jour on se rend compte que l’on fait un métier que l’on n’aime pas, que les gens qui nous entourent ne connaissent qu’une partie infime de notre personnalité car en vérité nous jouons des rôles selon les personnes qui se trouvent en face de nous pour bien faire, pour être une bonne personne avec des bonnes manières, pour tenter d’être reconnu à notre juste valeur, ou tout simplement pour nous faire aimer.

 

Cette prise de conscience est alors comme un tsunami dans notre vie qui emporte tout, toutes nos croyances, nos valeurs et autres… car en vrai nous portions les valeurs et les croyances d’autres personnes.

 

Nous ne sommes pas ce que les autres pensent de nous, nous ne sommes pas ce qu’ils aimeraient que l’on soit, nous ne sommes pas le résultat des performances ni les gloires que notre famille a mis sur nos épaules afin de répondre à un vœu non exhaussé dans leur propre vie.

 

Se rendre compte de tout ça est au départ effrayant, décevant mais finalement tellement libérateur car enfin nous comprenons une chose importante.

Nous ne sommes pas définit par notre arbre généalogique, ni notre famille ni personne d’ailleurs.

Nous ne naissons pas avec un devoir de résultat.

Nous sommes des êtres uniques, capitaine de notre vie, la seule personne à qui nous devons rendre des comptes c’est avec nous-même, chaque jour nous créons notre vie.

En se demandant simplement ce qui nous convient ou non, ce qui nous procure de la joie ou nous rend triste, faire nos propres choix de façon responsable sans besoin d’avoir l’approbation de quiconque.

Et en commençant par s’aimer soi-même, finalement c’est le plus important et je crois que c’est une notion qui n’est jamais apprise étant enfant, car nous sommes élevés dans le « il faut aimer » comme si on avait besoin de quelqu’un pour aimer ou d’une personne qui nous aime pour se sentir bien et apprécié.

 

Si on s’aime soi-même et que l’on aime ce que l’on fait, il y a de grandes chances pour vivre une vie harmonieuse et rempli d’amour et de légèreté…

 

Caroline LATAPIE

Lire plus

06/12/2023

LES FAMILLES TOXIQUES


“Toutes les mères n’aiment pas, et tous les pères ne protègent pas.

Il y a des familles si toxiques, que la distance tracée,
Claire et ferme, est le seul remède pour guérir.

Nous ne venons pas tous par amour, y en a qui sont non désirés,
Non attendus, non planifiés, et dans de nombreux cas, le produit d’un viol,
Même si nos parents Étaient mariés.

Il y a des mères rendues folles, qui déversent sur nous leur colère et leurs blessures.
Il y a des pères pour qui nous ne comptons pas,
Ni avant, ni maintenant, ni jamais.

Il y a des frères cruels, abusifs, violents et qui se croient en droit sur nous.
Il y a des sœurs qui trahissent, volent, parlent, envient,
Même ce qui nous appartient.

Il y a des enfants violents, ingrats, distants et abusifs envers leurs parents.
Des enfants qui n’aiment pas leurs propres parents,
Qui sont avec eux par intérêt ou
Pour en tirer un profit quelconque.

Il y a des familles qui ne sont jamais ou ne seront jamais là pour nous,
Seulement quand cela leur convient, pour continuer à nous utiliser
Au nom du sang qui nous unit.

Tant que nous ne cesserons pas de romantiser la famille,
Le couple, les parents, les frères, nous ne pourrons pas grandir, guérir
Et établir des limites saines.

Pour guérir, il est nécessaire de voir l’Ombre,
Le côté sombre de notre Arbre.

Il faut de la force et du courage pour t’éloigner de ce qui t’a blessé toute ta vie.

Texte : Suzy Landa - Générations Guéries

 

Vous n'êtes pas responsable de ce que vous avez vécu enfant et dans quelles conditions vous êtes venu au monde, l'important c'est quel adulte vous êtes aujourd'hui, vous n'êtes pas défini par votre passé, je peux vous aider  à découvrir la vraie et magnifique personne qui est en vous. vous pouvez me contacter par téléphone au 06 10 10 82 96 par mail à caroline.latapie@outlook.com ou directement sur la fiche de contact si vous avez l'envie de débuter une Thérapie Comportementale et Cognitive. Affectueusement. Caroline Latapie

Lire plus

03/02/2024

Alice et le Lapin Blanc

" Mais tu m'aimes ? demanda Alice.

- Non, je ne t'aime pas !" répondit le lapin blanc.

 

Alice fronça les sourcils et commença à se frotter les mains, comme elle le faisait toujours quand elle était blessée.

 

"Tu vois ? dit le lapin blanc.

Maintenant, tu te demandes peut-être ce qui te rend si imparfaite, ce que tu as fait de mal pour que je ne t'aime pas au moins un peu...

 

Et c'est la raison pourquoi je ne peux pas t'aimer. Tu ne seras pas toujours aimée Alice !

 

 Il y aura des jours où certaines personnes seront fatiguées, en colère contre la vie, la tête dans les nuages ​​et ils te feront du mal

 

Parce que les gens sont comme ça, ils finissent toujours par jouer avec les sentiments des autres, parfois par insouciance, malentendus ou conflits avec eux-mêmes.

 

 Et si tu ne t'aimes pas au moins un peu, si tu ne crées pas une coquille d'amour-propre et de bonheur autour de ton cœur, les fléchettes envenimées des gens deviendront mortelles et te détruiront.

 

La première fois que je t'ai vue, j'ai fait un pacte avec moi-même :

 

"J'éviterai de t'aimer tant que tu n'auras pas appris à t'aimer toi-même ! C'est la raison pour laquelle, Alice, je ne t'aime pas."

Lire plus

09/12/2023

LES 3 PASSOIRES DE SOCRATE

Quelqu'un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit : Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ?

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires ?

Mais oui, reprit Socrate.

Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

- Non. J'en ai simplement entendu parler...

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.

Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.

Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?

-Ah non ! Au contraire.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain si elles sont vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité.

Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

Non. Pas vraiment.

Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

Lire plus

06/07/2023

pour me faire aimer

POUR ME FAIRE AIMER
 
Pour me faire aimer, j'ai vraiment tout essayé,
J’ai même changé de personnalité,
mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai acheté la paix
Même si cette paix me troublait,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai pris tous les blâmes sur moi
Même si je n’en étais pas la cause,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai tout accepté
Même de pardonner l’impardonnable,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai accepté de me faire blesser verbalement
Sans jamais riposter,
J’ai saigné abondamment et j’ai léché mes plaies,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai consenti à me faire rabaisser
Plus d’une fois
Mais ça n’a rien donné
Pour me faire aimer, je n’ai rien dit afin de vous protéger
Et j’ai tout enduré,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, je vous ai comblé de cadeaux
Et vous en avez largement profité,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, je vous ai donné du temps
Que je n’avais pas,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai toujours fait les premiers pas
Même si vous saviez pertinemment que c’était à vous
De les faire
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer, j’ai essayé de vous faire comprendre
Tout en douceur, de différentes façons,
Mon besoin de vous, mon besoin de votre amour,
Mais ça n’a rien donné
 
Pour me faire aimer,
j’ai finalement compris,
Après plusieurs années
de travail acharné,
Que c’est moi que je devais
tout simplement
Aimer…
 
Auteur : Nicole CHAREST

Lire plus

08/06/2023

se choisir

SE CHOISIR C'EST :

 

Dire NON parce que je suis fatigué et que j'ai besoin de repos.

Dire NON parce que ça dépasse mes limites physiques et/ou émotionnelles.

Dire NON parce que ce n'est pas une urgence.

Dire NON parce que ça ne correspond plus à ce que je veux.

Dire NON parce que ça ne correspond pas à mes valeurs.

Dire NON parce que ce genre d'activité m'ennuie.

Dire NON parce que ce genre de personne me prend toute mon énergie.

Dire NON parce que je ne me sens pas respecté dans mon corps quand tu agis ainsi.

Dire NON parce que je ne me sens pas valorisé lorsque je suis en ta présence.

Dire NON parce que je n'ai pas de joie à faire cela.

Dire NON parce que ce n'est tout simplement pas ce que je veux !

 

Tous, nous avons nos limites qui sont personnelles et qui ne se comparent pas à celles des autres.

 

Le plus souvent, la peur de perdre, la peur de blesser ou la peur de décevoir va faire en sorte que nous n'oserons pas nous choisir.

 

La créance peut aussi être un facteur important qui joue dans nos décisions.

 

Prenez un moment pour regarder ce qui vous empêche de dire NON.

 

Par la suite, un pas à la fois, osez-vous choisir .

 

Vous dire "oui" c'est aussi dire "non" aux autres, mais c'est aussi se respecter et prendre soin de soi.

 

On peut passer des années à fonctionner de façon à ce que ceux qui nous entourent soient heureux.

On peut passer une vie à satisfaire les autres jusqu'à ce qu'il ne nous reste plus rien.

 

Sur un tout donné. Notre énergie, notre pouvoir et même notre identité. Oui, on peut donner notre identité aux autres par peur de déplaire, peur d'être seul et de ne pas être aimé.

 

Le jour où on décide de quitter notre rôle de sauveur et qu'on réalise qu'il ne nous reste plus rien, se retrouvant la plupart du temps avec un corps malade et une âme meurtrie, on flanche. Sur tombe de haut. On essaie de se relever, en vain.

 

Puis, on se remet en question. On ressent une urgence à l'intérieur. C'est comme un compte à rebours qui s'enclenche et qui nous dit qu'on doit se choisir à tout prix, sinon, on risque d'en crever.

 

C'est difficile mais on doit le faire.

On doit SE choisir !

 

Une fois notre décision prise, une bonne partie de ceux qui nous entourent se sauvent en courant. Sur leur fait peur. On passe pour des illuminés, des « sans cœur » parce qu'on a décidé de se mettre en priorité.

 

Mais pourquoi réagissent-ils ainsi ?

 

Parce qu'ils ressentent profondément qu'ils ne peuvent plus nous contrôler. Ils n'auront plus le pouvoir sur nous et ils nous font passer pour des égoïstes de prendre soin de nous, espérant nous faire sentir coupables pour qu'on redevienne ce qu'on était avant, soit... une victime.

 

C'est clair. Ces personnes ne nous aimaient pas pour qui nous étions mais pour ce que nous faisions pour eux.

 

Une décision est à prendre alors, c'est votre bien être où le leur, je peux vous aider à vous positionner dans votre vie et dans vos relations afin d'être cohérent avec vous-même et vos valeurs, n'hésitez pas à me contacter pour un rendez-vous en cabinet sur le Cannet des Maures 83340 , 83, impasse du Vallon des Fourches. ou par téléphone au 06 10 10 82 96.

Lire plus

24/04/2023

L 'Acceptation

L'acceptation est un mot « magique » qui peut transformer une Vie.

Une déclaration pour soigner votre cœur !

 

ACCEPTER ce qui est pour ce qui est, même si vous n'avez pas les clés pour le comprendre dans votre mental.

 

ACCEPTER la différence des autres, vous n'êtes pas « parfaits », alors accepter les imperfections des autres.

 

ACCEPTER que si certains événements ne se déroulent pas comme vous le souhaitez, il y a une raison dont vous ne pouvez pas comprendre sur le moment, mais que plus tard avec du temps et avec du recul, vous en aurez la compréhension et la signification, alors lâchez prise au lieu de vous torturer inutilement.

 

ACCEPTER que le monde soit tel qu'il est, que vous ne puissiez pas le « sauver », mais que par votre propre personne, par qui vous êtes, de votre propre source, vous avez tout le pouvoir d'apporter le changement autour de vous. 

 

ACCEPTER que vous ne pourriez pas sauver les autres, que vous pouvez seul vous sauver Vous , et que la meilleure façon d'aider une personne est de lui offrir toute votre compassion et consentir que les autres ne soient pas prêts à changer ou évalués, sans jugement et sans vouloir les « contrôler ».

Être responsable , ce n'est pas prendre des responsabilités qui ne vous appartiennent pas, sinon comment ces personnes vont-elles apprendre à grandir et à se responsabiliser si vous le faites à leur place !

 

ACCEPTER une séparation , l'amour n'est pas un devoir ni une obligation, vous avez le droit de ne plus aimer une personne, tout comme l'autre à ce même droit réciproque de ne plus avoir de sentiments amoureux à votre légitime. L'Amour n'est pas un du, un devoir, une obligation ou un contrat à vie.

 

ACCEPTER le « deuil » ! Acceptez que ce soit le cours de la vie et que les personnes qui nous sont les plus précieuses dans nos cœurs peuvent un jour partir de l'autre côté du voile, et donnez-vous le temps nécessaire de guérison et de cicatrisation.

 

ACCEPTER la souffrance, ne pas la fuir ou la rejeter.

Dans cet état d'acceptation et de non résistance, ce qui fait mal pourra se cicatriser et se guérir beaucoup plus vite.

 

ACCEPTER le bonheur, parce que vous y avez droit. Parce que vous êtes en réalité sur terre pour être heureux . Alors appliquez le bonheur quand il se présente à vous, sans avoir peur de le voir s'envoler.

 

ACCEPTER vos défauts, vos imperfections , vos faiblesses , vos failles, vos blessures , vos peurs , infligé-vous dans la totalité de qui vous êtes et non à moitié, en voulant montrer qu'une partie de vous-même et en vous mentant à vous-même, vous rejetant et vous fuyant !

Seul dans cet accueil et acceptation de vous-même, de qui vous êtes vraiment, et non d'une image fausse ou erronée que vous voulez montrer aux autres, vous pourrez vous aimer et vous accepter vraiment.

S'aimer et se respecter demande une acceptation totale de son être.

Être et non paraître !

 

ACCEPTEZ votre beauté, vos qualités, vos talents, vos compétences, vos points forts, votre lumière.

Non ce n'est point de l'ego que de reconnaître et d'accepter votre beauté, que de prendre votre juste place, que de vous accepter dans l'amour et la lumière de qui vous êtes. C'est simplement vous reconnaître et vous aimer, et non pas vous rejeter ou ne pas vous donner le droit d'être beau et merveilleux.

Cela se traduit aussi par l'estime et la confiance de soi !

 

ACCEPTER que les autres ne vous aiment pas. Vous non plus vous n'aimez pas tout le monde, alors appliquez que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde.

 

ACCEPTER de donner sans rien attendre en retour. Donner pour donner.

Si vous donnez dans l'attente d'un retour, cela ne s'appelle pas donner mais marchander ! (Je te donne si tu me donnes).

 

ACCEPTER de recevoir, parce qu'en vérité vous en avez besoin et vous le méritez. Acceptez sans vous sentir redevable, parce que vous aimez assez pour pouvoir simplement recevoir.

 

ACCEPTER de voir plus fort et plus brillant que vous et apprenez sans éprouver de la jalousie ou de l'envie, et remerciez de pouvoir apprendre de plus fort que vous.

 

ACCEPTER de voir plus faible que vous et au lieu de le juger, le critiquer ou le condamner, aidez-le.

 

ACCEPTER votre réussite.

ACCEPTER votre échec.

ACCEPTER D'ÊTRE.

ACCEPTER D'ACCEPTER !

 

Ingrid Karro

 

vous recherchez une psychologue TCC sur le Cannet des maures (var 83) et sur les alentours, je vous reçois en cabinet à la Salle Santé Vous Sport - 83 Impasse du Vallon des Fourches - 83340 LE CANNET DES MAURES

Lire plus

28/03/2023

Conte Persan

Un vieux sage avait un fils qui ne voulait pas sortir de sa maison car il était complexé par son physique. Il craignait que l'on se moque de lui.

Son père lui expliqua alors qu'il ne fallait jamais écouter les gens et qu'il allait lui en donner la preuve.

« Demain, dit-il, tu viendras avec moi au marché. »

 

Tôt de bon matin, ils quittèrent la maison, le vieux sage sur le dos de son âne et son fils marchant à ses côtés.

Quand ils arrivèrent sur la grande place du marché, les marchands ne purent s'empêcher de murmurer :

« Regardez cet homme ! Il n'a aucune pitié. Il se repose sur le dos de l'âne et laisse son pauvre fils à pied. »

Le sage dit à son fils : « Tu as entendu ? Eh bien, demain, tu viendras avec moi au marché ! ».

 

Le deuxième jour, le sage et son fils firent le contraire : le garçon monta sur le dos de l'âne et le vieil homme marcha à ses côtés. A l'entrée de la place, les mêmes marchands étaient toujours là.

« Regardez cet enfant qui n'a aucune éducation ! » dirent-ils « Il est tranquille sur le dos de son âne, et laisse son pauvre père se traîner dans la poussière ! Si ce n'est pas malheureux de voir pareil spectacle !

« Tu as entendu ? » demanda le père à son fils, « demain, tu viendras avec moi au marché ! »

 

Le troisième jour, ils partirent tous deux à pied, tirant l'âne derrière eux au bout d'une corde.

« Regardez ces deux imbéciles, se moquèrent les marchands. Ils marchent à pied, comme s'ils ne savaient pas que les ânes sont faits pour être montés ! »

Le sage dit à son fils : « Tu as bien entendu ? Alors demain, tu viendras avec moi au marché ! »

 

Le quatrième jour, lorsqu'ils quittèrent leur maison, ils étaient tous les deux juchés sur le dos de l'âne.

A l'entrée de la place, les marchands laissèrent éclater leur indignation : « Quelle honte ! Regardez ces deux-là ! Ils n'ont aucune pitié de cette pauvre bête ! »

 

Le cinquième jour, ils arrivèrent au marché en portant leur âne sur leurs épaules.

Mais les marchands éclatèrent de rire : « Regardez ces deux fous qui portent leur âne au lieu de le monter ! »

Aussi le sage s'est-il révélé : « Mon fils, tu as entendu, quoi que tu fasses dans la vie, les gens trouvent toujours à critiquer. C'est pourquoi tu ne dois pas te soucier de leurs opinions : fais ce que bon te semble et passe ton chemin ! »

 

le plus important c'est de croire en ce que l'on fait et même si personne ne nous soutient cela ne veut pas dire que nous sommes sur la mauvaise direction, bien au contraire.

Ne pas se soucier de ce que pense les autres mais se soucier d'être en accord avec soi (entre ce que l'on pense, ce que l'on dit et ce que l'on fait), et tout ce que nous ferons sera parfait pour nous. Serait-ce le début de la liberté ?

Lire plus

02/05/2023

Comment s'aimer ?

Nous sommes dans une ère où le bien être , l'acceptation et le pardon sont au centre de nos préoccupations. Nombre de magazines, d'articles, de publicités nous évoquent ce sujet en prononçant cette belle phrase :

Pour être bien nous devons nous aimer nous-même !

Mais si je regarde en moi, la vraie question que je me pose c'est :

Ok je dois m'aimer, mais comment faire pour m'aimer ?

 

 En réfléchissant sur mon enfance, mon éducation et mes diverses expériences de vie, je me rends compte que personne ne m'a appris à m'aimer.

 

A l'école nous avons appris à voir nos erreurs car elles seules étaient montrées du doigt. Même nos notes ne reflétaient que nos erreurs. Si j'avais un 14/20 ce n'était pas 14 bonnes réponses mais bien 6 erreurs qui me permettaient d'avoir cette note finale.

 

Un « mauvais » comportement était toujours montré du doigt, alors qu'un « bon » comportement était passé sous silence.

De même qu'à la maison, le plus important était de se montrer sous son meilleur jour mais finalement pour le regard d'autres personnes (la famille, les amis, les voisins…) mais pas conformément à notre vision du monde.

 

Et finalement cela m'a appris à être dur envers moi-même et de ne garder en mémoire que le négatif . Car nous nous forgeons sur les critiques et les avis des autres avec des « tu aurais dû faire comme si » ou « ce n'est pas bien ce que tu fais, que vont penser les autres de ton comportement ».

 

 Du coup, nous nous critiquons, nous nous jugeons sur les événements de la journée en nous disant que nous n'avons pas bien agis, nous nous flagellons à coups de reproches, mais nous ne faisons jamais l'inverse.

Qui d'entre vous se félicite le soir devant son miroir, d'avoir passé une belle journée, d'avoir essayé et d'avoir fait de son mieux… d'être fier(e) de soi.

 

Et si nous commencions par devenir notre meilleur(e) ami(e), simplement en nous souriant lorsque notre visage apparaît dans le miroir, en nous complimentant et nous encourageons pour chaque nouvelle journée à vivre.

 

Le simple fait de mettre de la douceur, de la gentillesse et de la joie chaque matin envers nous même suffit à prendre soin de nous, à nous accepter tel (le) que nous sommes, et peu importe les échecs et les réussites de notre journée l'important c'est d'y avoir mi du cœur et de la volonté. Nous apprenons chaque jour, et nos erreurs sont aussi importantes que nos réussites, car elles nous permettent l'indulgence et la patience envers nous-même.

 

Finalement pour s'aimer soi-même il faut déjà cesser de s'occuper de l'avis des autres, du quand dira-ton et des règles de bienséances de Pierre Paul et Jacques.

 

Commençons par nous demander qu'elles sont nos valeurs et nos croyances, qu'est ce qui nous fait sourire et nous donne du baume au cœur, et peu importe ce que l'on fait, ou comment on le fait, faisons-le avec joie, douceur et bienveillance et devenons simplement notre meilleur(e) ami(e).

 

Auteur : Caroline LATAPIE

 

si vous aussi vous avez envie d'améliorer votre " Estime de soi "  vous pouvez me contacter au 06 10 10 82 96 - ou je consulte également en cabinet , Thérapeute en TCC sur le Cannet des maures Var (83) .

Lire plus

18/10/2022

La peur et l'amour, nos 2 plus grandes émotions

Don Miguel Ruiz (Les 4 accords Toltèques), dans son livre La Maîtrise de l'Amour, affirme que l'être humain n'est habité que par deux émotions aux fondements de son identité :

LA PEUR (et toutes les émotions désagréables associées) ;

L'AMOUR (et tous les sentiments merveilleux qui en résultent).

 

 

Afin d'approfondir cette invitation à choisir les pensées ou émotions à cultiver en nous, voici une légende amérindienne , qui raconte que nous suggérerons tous deux loups cachés au fond de nous : une bataille qui se déroulerait en permanence à l'intérieur, sans que nous en ayons donc conscience.

 

Les Deux Loups

 

« Un soir, un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l'histoire de la bataille intérieure qui existe chez les gens et lui dit :

Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l'intérieur de nous tous.

 

L'un est le Mal : C'est la colère , l'envie , la jalousie , la tristesse , le regret , l'avidité , l'arrogance , la honte , le rejet , l'infériorité , le mensonge , la fierté , la supériorité , et l'égo .

 

L'autre est le Bien : C'est la joie , la paix , l'amour , l'espoir , la sérénité , l'humilité , la gentillesse , la bienveillance , l'empathie , la généreuse , la vérité , la compassion et la foi . »

 

Le petit fils songe à cette histoire pendant un instant et demande à son grand-père :

Lequel des deux loups gagne ?

Le vieux Cherokee a simplement répondu :

Celui que tu nourris. »

 

ET VOUS ?

 

Lequel choisissez-vous de nourrir, de cultiver ?

La pensée Peur ou la pensée Amour ?

 

Quoi qu'il en soit... faisons toujours de notre mieux.

 

La psychologie positive met l'accent sur vos forces et vos capacités et vous permet de les utiliser de manière optimale grâce à de nombreux outils à votre disposition.

le plus important est de toujours nous regarder avec de la douceur car nous apprenons chaque jour et chaque jour est une nouvelle expérience...

 

 

Lire plus

02/05/2023

Qu'est-ce que l'Estime de Soi ?

L'estime de soi

 

C'est une phrase qui n'a pas toujours de sens pour nous, et nous amène à nous demander :

mais qu'est-ce que l' estime de soi ?

 

L'estime de soi, c'est me montrer capable de :

 

– Dire ce que je pense.

– Faire ce que je veux.

– Insister quand je me heurte à une difficulté.

– Ne pas avoir honte de renoncer.

– Rire de bon cœur si on se moque gentiment.

– Savoir que je peux survivre à mes échecs .

– Oser dire « non » ou « stop ».

– Oser dire « je ne sais pas »

– Suivre mon chemin, même si j'y suis seul (e)

– Me donner le droit d'être heureux (se)

– Me sentir digne d'être aimé (e).

– Supporter de ne plus être aimé(e), même si ça me rend malheureux sur le moment.

– Me sentir sereine avec moi-même.

– Dire « j'ai peur » ou « je suis malheureux (se), sans me sentir rabaissé (e).

– Aimer les autres sans les surveiller ou les étouffer.

Faire de mon mieux pour réussir ce que je veux réussir mais sans me mettre la pression.

– Me donner le droit de décevoir ou d'échouer.

– Demander de l'aide sans me sentir pour autant inférieur (e).

– Ne pas me rabaisser ni me faire du mal lorsque je ne suis pas content(e) de moi.

– Ne me sens pas envieux (se) de la réussite ou du bonheur des autres.

– Savoir que je peux survivre à mes malheurs.

– Me donner le droit de changer d'avis après réflexion.

– Faire preuve d'humour sur moi-même.

– Dire ce que j'ai à dire, même si j'ai le trac.

– Tirer des leçons de mes erreurs.

– Accepter mon corps même s'il n'est pas parfait.

– Faire la paix avec les blessures de mon passé.

– Ne pas avoir peur de l'avenir.

– Trouver que je suis quelqu'un de bien, avec ses qualités et ses défauts .

– Sentir que je progresse et que je tire des leçons de la vie.

– M'accepter tel(le) que je suis aujourd'hui sans renoncer pour autant à changer demain.

– Et enfin, arriver à penser à autre chose qu'à moi…

 

Extrait de : Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l'estime de soi de Christophe André

 

Les Thérapies brèves ou TCC peuvent vous permettre de vous rendre compte de vos comportements actuels, d'identifier ceux qui sont dysfonctionnels ou non bénéfiques pour votre bien être, et les modifier de façon à les rendre bienveillants et sains dans votre vie de tous les jours .

 

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou renseignement, nous trouverons la solution et les comportements adaptés à votre bien être et votre épanouissement. Caroline LATAPIE praticienne en Thérapie Comportementale et cognitive si vous résidez dans les environs de : Le Cannet, Vidauban, Les Arcs, Le Muy, Lorgues, Brignoles, Pignans, Flassans, Gonfaron, Le Luc, je consulte en cabinet sur le Cannet des Maures (Var 83) - impasse du Vallon des Fourches

 

 

Lire plus

02/05/2023

La Respiration Consciente

Le nez à un côté droit et un côté gauche.

 

Nous utilisons les deux pour inspirer et expirer .

 

Ils sont en fait différents  : la narine droite représente le soleil et la narine gauche représente la lune .

 

Pendant un mal de tête , essayez de fermer votre narine droite et utilisez votre gauche pour respirer, Après environ cinq minutes, le mal de tête devrait disparaître.

 

Si vous vous êtes fatigué , faites le contraire : fermez votre narine gauche et respirez votre droite... Dans un instant, votre esprit se sentira élevé.

 

Le côté droit appartient à la « chaleur » (le Soleil), donc il se réchauffe vite,

le côté gauche est le « froid » (la Lune).

La plupart des femmes respirent par le côté gauche de leur nez. La plupart des hommes respirent par leur narine droite.

 

AVEC LA RESPIRATION CONSCIENTE Le corps devient fort et sain .

L'excès de graisse disparu, le visage brille, les yeux scintillants et un charme particulier émane à travers la personnalité.

La voix devient douce et mélodieuse. L'appétit n'est plus une proie à la maladie. La digestion devient plus facile.

Tout le corps nettoie, l'esprit se concentre facilement.

 

il existe de nombreuses méthodes simples et faciles à utiliser à n'importe quel moment de la journée et n'importe quel endroit et ce, en toute discrétion...

N'hésitez pas à me contacter au 06 10 10 82 96  je me ferai un plaisir de vous faire découvrir une multitude d'actions vous permettant de vous sentir mieux dans votre corps et votre tête.

 

Les thérapies brèves et les TCC positifs pointent du doigt vos qualités et vos dons insoupçonnés qui n'attendent que votre accord pour s'épanouir. 

Lire plus

Avis Clients
  • avis avis avis avis avis

    " Toutes les séances de Caroline ont été bienfaisantes et riche d'enseignements. Sa panoplie d'idées et de supports aident à mieux se..."
    Catherine.D
  • avis avis avis avis avis

    " Bonjour à tous je recommande ce lieu, ça fait un an que je vois Caroline une fois par semaine et vrai je veut plus la lâcher tellement qu'elle m'apporte une..."
    Nathalie GODEY
  • avis avis avis avis avis

    Personne exceptionnelle A l'écoute et très compréhensible.

    Une personne de confiance

    Hélène GOSTEAU
  • avis avis avis avis avis

    Une écoute bienveillante et une réponse qui me conforte dans mes choix, donc plus de culpabilité. Un grand merci !!!

    Fanny
  • avis avis avis avis avis

    " Je vous conseille vivement Caroline, c'est une professionnelle très douce et à l'écoute. Elle a su trouver les mots et m'aider à lutter contre les..."
    Lea .M
  • avis avis avis avis avis

    Excellente professionnelle , je recommande fortement Caroline
    Corentin Cambon
  • avis avis avis avis avis

    " Ma fille avait des problèmes de comportements suite à un traumatisme, démunie je souhaitais trouver une alternative douce auprès d'une professionnelle qualifiée, je me suis..."
    Delphine.P
  • avis avis avis avis avis

    " Caroline a su poser des mots justes sur mes crises d’angoisse et à les comprendre, elle m’a beaucoup aidé à les surmonter et me sentir mieux grâce à ses précieux..."
    MARIE B
  • avis avis avis avis avis

    " Caroline a une très bonne approche sur vos problèmes. Elle sait les comprendre, les expliquer, les développer et vous aider à les résoudre...."
    LILI
  • avis avis avis avis avis

    " Caroline est douce et très à l'écoute. Son expertise et ses précieux conseils m'ont permis de sortir de situations familiales difficiles. Je recommande..."
    Stephanie P
  • avis avis avis avis avis

    " Je conseille vivement. J'y suis allée sur le conseil d'une amie car j'étais très mal sur le plan professionnel et j'allais travailler la boule au ventre...."
    Merle aurélie
  • avis avis avis avis avis

    " Je n'étais pas convaincu par ce genre de thérapie jusqu'à ce que Caroline m'aide à comprendre le comportement de ma fille de 16 ans. Elle m'a..."
    Amandine D
Ce que nous pensons, ce que nous ressentons et
ce que nous faisons sont étroitement liés et influencent notre bien-être.
Caroline Latapie
Me contacter

Séance sur RDV uniquement.

 

Standard téléphonique : du Lundi au Vendredi de 09h00 à 18h00

83, Impasse du Vallon des Fourches,
Salle sante vous sports
83340 Le Cannet-des-Maures
* Champs obligatoires
Nom et prénom*
E-mail*
Téléphone*
Ville
Message*
Partenaires